NOS ACTIONS

 

Projets d'école

IPACE vise à augmenter le nombre d'enfants scolarisés dans les provinces pauvres du Vietnam grâce au financement de divers projets tels que la construction de salles de classe et de sanitaires.

L'association donne la priorité aux projets de construction d’écoles maternelles car les gouvernements locaux ont un budget limité qui est alloué prioritairement à l’éducation primaire incluse dans l’école obligatoire. L’école maternelle ne fait pas partie de l’éducation obligatoire au Vietnam. Le manque d’infrastructures constitue un grand défi pour les écoles maternelles qui manquent souvent des salles de classes.

Néanmoins, IPACE finance également des projets d’école primaire dans des régions très reculées où la population est constituée de minorités ethniques qui sont souvent marginalisées dont les gouvernements locaux se trouvent dans une incapacité financière de fournir des installations scolaires adéquates au niveau de l’éducation primaire.

 

ECOLE PRIMAIRE- PAN - DUN – GIA LAI

Juin 2022

Une association caritative bouddhiste, située à Saïgon a sollicité l’aide d’IPACE afin de pouvoir financer la construction de deux salles de classes et des sanitaires dans l’école primaire située dans le village de Pan, commune de Dun, district de Chu Se, province de Gia Lai au Vietnam.

 

Le village de Pan compte 1’093 personnes réparties en 304 ménages qui font principalement partie de l’ethnie Jaraï, une minorité ethnique qui habite principalement les hauts-plateaux du centre du Vietnam. Ses habitants vivent de l’agriculture. Les principales cultures sont le manioc, riz, maïs et café. La commune de Dun dispose d'une école principale avec des classes de maternelle, primaire et secondaire. L’école est située au centre de la commune mais à plus de 7 km du village de Pan. De nombreuses familles n'ont pas de moyens de transport pour amener leurs enfants à l'école principale. Compte tenu de leur jeune âge, Il est difficile pour les enfants du primaire de s’y rendre et de couvrir seuls une aussi longue distance.

Pour réduire l'analphabétisme, le gouvernement a construit des « sites scolaires » dans les villages. Ces centres ne comprennent que des jardins d'enfants et des écoles primaires pour faciliter la fréquentation scolaire des enfants en âge d’étudier. Ces écoles sont des satellites de l'école principale. Le village de Pan dispose donc d’un « site scolaire » avec une école primaire. L'école se situe à 1,5 km du centre du village. 100% des étudiants de l’école viennent des minorités ethniques. Actuellement l'école dispose de 3 salles de classe. Chaque classe compte environ 30 élèves. Ces classes ne permettent pas de couvrir intégralement l’enseignement des élèves de la 1ère à la 5ème primaire car les enfants doivent y étudier toute la journée. Il manque donc deux salles de classe. Certains ont leur classe dans des maisons communales tandis que les autres restent à la maison. De plus, l’école ne bénéficie pas d’accès à un point d’eau et ne dispose pas de sanitaires.

Les autorités communales n’ont pas les fonds pour construire des salles de classe supplémentaires et des sanitaires. La situation économique locale est difficile, la commune est en zone 2 qui est classée comme très pauvre, la plupart de la population est constituée de minorités ethniques et donc les recettes du gouvernement local ne sont pas atteintes. Afin d’améliorer les conditions d’éducation des étudiants primaires de ce village, IPACE a financé les coûts de construction :

  • de deux salles de classe supplémentaires, afin que l’ensemble des élèves de l’école primaire puissent y étudier de façon permanente et dans de bonnes conditions d’apprentissage,

  • des sanitaires afin que leurs études se déroulent dans des conditions d’hygiène adéquates.

L’association caritative bouddhiste de Saïgon a pris en charge les coûts de finition imprévus tandis que la Croix-Rouge vietnamienne a financé la construction d’un puits pour alimenter l’eau des sanitaires. Les autorités communales ont fourni le mobilier et payeront le salaire des enseignants.

1/13

Toutes les étapes de construction

1/9

Les deux nouvelles salles de classe construites ainsi que les nouveaux sanitaires

1/8

Inauguration des salles de classe avec les enfants

1/7

A l’occasion de l’inauguration des salles de classe et des sanitaires, notre association a distribué des cartables et fournitures scolaires aux enfants qui étudieront dans ces deux nouvelles salles de classe.

IPACE a également offert des vélos aux enfants défavorisés qui ont terminé leurs études dans cette école et doivent désormais parcourir une plus longue distance pour se rendre à l’école secondaire, située dans l’école principale de la commune.

ECOLE MATERNELLE - LAM HAI - CA MAU

Octobre 2020

L’association caritative bouddhiste de la province de Cà Mau, dont la présidente est une nonne, a sollicité l’aide d’IPACE afin de pouvoir financer la construction de deux salles de classe et de deux sanitaires supplémentaires dans l’école maternelle située dans la commune de Lâm Hải, district de Năm Căn, Province de Cà Mau au Vietnam.

Le district de Năm Căn est isolé, pauvre avec une faible densité de population (1 personne par 5 hectares). Les gens du district vivent, entre autres, de l’élevage des crevettes, crabes, de la fabrication du charbon de bois des palétuviers. Les gens pauvres de la province sont sans occupation régulière. Ils sont employés à la demande, quand on a besoin d’eux. La commune de Lâm Hải compte 6’800 personnes réparties en 1’239 familles. La commune a 11 hameaux dont seuls 3 sont accessibles par la route, les autres par barque.

Les classes de maternelle manquent à Lâm Hải. Les écoliers qui ne peuvent pas aller à l’école maternelle de la commune doivent étudier dans d’autres communes, si celles-ci les acceptent. Sinon, ils restent à la maison et ne sont pas scolarisés. L’écolage des écoles maternelles privées est trop onéreuse pour les familles défavorisées. Le fait de manquer l’école maternelle a un effet néfaste sur le développement des enfants et sur la capacité des parents d'aller travailler, privant la famille d’une importante partie des revenus.

Avec la participation de la commune, IPACE a financé les coûts de construction des deux salles de classe de maternelle ainsi que des sanitaires permettant à l'école maternelle de Lâm Hải d'accueillir, dans de bonnes conditions d'apprentissage, environ 70 écoliers supplémentaires par année.

1/14

Toutes les étapes de construction

1/8

Les deux nouvelles salles de classe construites ainsi que les nouveaux sanitaires

1/8

Cérémonie d'inauguration des salles de classe et distribution de cadeaux (appareil multimédia, balançoires, matériel de coloriage et friandises)

1/4

Premiers pas des enfants à l'école grâce aux nouvelles salles de classe construites